HOME 2

HOME indice 2 est une série en cours de 29 dessins et 7 lithographies mettant en scène la confrontation de formes géométriques et organiques.

Série Home₂ “Fêlure", dessin, 33x50 cm, graphite sur BFK Rives, 2017, photo © Toma Bach
Série Home₂ “Fêlure", dessin, 33x50 cm, graphite sur BFK Rives, 2017, photo © Toma Bach

Où HOME2 est une construction à partir des origines.

2ème volet de la série HOME, HOME2 présente un espace structuré à partir de blocs dans une transparence monochrome en nuances de gris, donnant à voir de l'organique à l'intérieur ou à l'extérieur de ces blocs.

 

Où l'Autre prend sa place.

En confrontation à l'espace blanc, le dessin se cherche à la verticale dans le rapport d'artiste à soi où l'altérité est cherchée. L'émotion guide la main dans un besoin de mise à nu frontale, au monde, d'un inconscient qui nous anime dans cette quête d'identité. Des profondeurs de cet inconscient, énergie souterraine indomptable, jaillissent des images archaïques . Des souffrances, des secrets, des fantômes ressurgissent sur la peau de coton du papier, révélés dans le velouté et l'intensité des gris.

 

Au sein de la série, le bloc vertical de Fêlure, posé au centre de l'espace blanc, semblable à une roche, est parcouru d'une faille, de haut en bas.

À son pied, un bloc horizontal lui est superposé, duquel part un tracé relié à une forme organique

 

Fêlure met en scène les archétypes de la matrice, de la rencontre originelle ou du minéral et du vivant sans apporter de réponse. Blocs, cercueil ou berceau, mort ou naissance, c'est le mouvement de la vie.

 

Le papier, symbolisant la peau, fait une barrière entre le dedans et le dehors, dans le parallèle établi par Didier Anzieu entre les fonctions de la peau et celles du Moi.

 

Sur cette interface « moi-papier » protectrice, l'identité se construit dans un double mouvement intérieur vers l'extérieur, et extérieur vers l'intérieur, dans la séparation d'avec l'autre.